Le Conseil fédéral a activé depuis le 12 mars 2022 le statut de protection S pour les Ukrainiens. Les partenaires sociaux entendent faciliter l'accès à l'emploi, tout en assurant une protection contre les abus et la sous-enchère salariale. La question de l'accès aux crèches se pose, la grande majorité des réfugiés étant des femmes et des enfants.

Le communiqué de l'ATS est notamment esquissé dans Le Journal du Jura (16.03.2022)