La Conseillère nationale Valérie Piller Carrad a déposé le 18 juin 2020 un postulat demandant d'investir autrement dans les structures d'accueil de l'enfance. En cas d'acceptation du Parlement, le Conseil fédéral est chargé d'analyser les conséquences en terme économique et social de la gratuité des crèches, pour les familles dont les deux conjoints travaillent.

L'étude proposée doit apporter des réponses aux questions suivantes :

1. Quelle serait l'augmentation du potentiel de main-d'oeuvre sur le marché du travail ?

2. Quelles seraient les nouvelles recettes fiscales générées pour les pouvoirs publics ?

3. Quelles conséquences une telle mesure aurait sur la pauvreté des familles ?

4. Quels seraient les effets en terme d'encouragement précoce ?

Le postulat est notamment co-signé par Mathias Reynard.

Plus d'information sur le postulat (20.3806)