Avec la crise Covid, de maintes instances politiques ont souligné l’importance systémique de l’accueil de l’enfance pour la société et l’économie de notre pays. Pourtant, les incohérences auxquelles est confronté le secteur se renforcent et se révèlent davantage confuses en cette période difficile. Les enfants ne sont pas les seuls à en souffrir. Cependant, les effets néfastes peuvent être davantage durables et mettre en danger leur santé psychique.

La frilosité du rapport du Conseil fédéral sur la petite enfance (03.02.2021) et le manque de coordination entre les instances de l'accueil de l'enfance démontrent une absence de vision quant au secteur d'activité et la prise en considération des besoins des enfants et des familles. Pour faire front à la pandémie, pro enfance demande des mesures immédiates. A plus long terme, une politique de l'accueil de l'enfance efficace et inclusive est incontournable.

La prise de position de pro enfance s'aligne à celles d'Alliance enfance (04.02.2021), de la Coalition pour l'accueil de l'enfance (en cours de rédaction) et de Kibesuisse.

Communiqué de presse de Pro Enfance (17.02.2021)

Prise de position de Pro Enfance (16.02.2021)

Rapport du Conseil fédéral sur la politique de la petite enfance (03.02.2021)