L'Association jurassienne des éducateurs de l'enfance (AJEDE) a récolté les signatures de la quasi-totalité de ses membres pour une pétition lancée par ses soins. Cette dernière vise une reconnaissance du métier et remet en cause les disparités au sein des structures d'accueil.

Les responsabilités assumées au niveau pédagogique et éducatif impliquent une revalorisation du statut d'éducateur et d'éducatrice de l'enfance. En outre, l'harmonisation des conditions de travail et la révision des normes cantonales est nécessaire pour garantir des prestations de qualité. Pour donner suite à la pétition de l'AJEDE, son comité sera reçu par le Service de l'action sociale en mars 2017.

Lire l'article du Quotidien jurassien du 15 février 2017