Peu de jeunes sortant de l'école obligatoire peuvent bénéficier d'une formation CFC d'assistant ou d'assistante socio-éducative sans avoir préalablement effectué un stage, voire deux stages. De plus, tous les stagiaires ne trouvent pas une place d'apprentissage.

 

Fort de ce constat, SavoirSocial a organisé une première table ronde nationale le 9 décembre 2016. Afin de limiter les abus et d'offrir un encadrement de qualité, des objectifs communs et des premières ébauches de solution ont été formulées. Outre des mesures transversales à tous les domaines d'activité, une adaptation du financement public a été évoquée pour l'accompagnement des enfants en âge pré et parascolaire. La suite des travaux se poursuivra au cours du quatrième trimestre 2017.

Cette table ronde s'est notamment appuyée sur les recommandations vaudoises, définies par l'OrTra-Vaud à la demande du service de l'emploi du canton pour réagir à certains abus du domaine de l'enfance. Elles ont toutefois été conçues pour tous les champs d'activité. Elles distinguent les stages d'observation ou de découverte (1 jours à 3 semaines) et les pré-stages ou stages avant formation (maximum 6 mois, éventuellement renouvelable 6 mois sous réserve d'un contrat d'apprentissage établi).

Voir le communiqué de SavoirSocial - 31 mars 2017