La table ronde proposée en ligne par Pro Enfance, le 15 novembre de 9h00 à 12h15, souhaite inviter à la réflexion et à l’action pour répondre aux défis de notre société. Une occasion de porter notre regard sur différents modèles de financement de l’accueil de l’enfance (accueil pré- et parascolaire et accueil familial de jour) et d'aborder un concept de cofinancement imaginé par l'association.

pro enfance a désigné Catherine Salla comme cheffe de projet, suite à la réorganisation du secrétariat général de l’association. Elle est entrée en fonction le 1er octobre 2021 pour un taux d’activité de 60%.

En 2020, les enfants de moins de douze ans disposent de 24 500 places à plein temps en accueil collectif et familial dans le canton de Vaud. Une place à temps complet étant partagée par plusieurs enfants, cette offre permet d’accueillir 46 600 enfants. Les moins de quatre ans sont 61 % à bénéficier d’une place d’accueil, les écoliers jusqu’à douze ans sont 34 % à être pris en charge.

NCBI Suisse & Stop suicide propose en ligne, le 27 octobre 2021 de 13h30 à 17h, conférence et ateliers pour questionner la santé psychique des enfants et adolescent·es à l'époque de Covid, analyser la situation et aborder des pistes de prévention - en présence d'intervenant·es diversifié·es.

L'évaluation du projet « Aides financières à l’accueil extrafamilial pour enfants - Effets des aides financières à l’augmentation des subventions cantonales et communales » doit répondre aux questions de savoir si et dans quelle mesure les nouvelles aides financières octroyées par la Confédération, en vigueur depuis juillet 2018, ont incité les cantons et les communes à augmenter leurs subventions à l’accueil extrafamilial pour enfants, et si et dans quelle mesure les frais de garde assumés par les parents exerçant une activité lucrative ou suivant une formation ont ainsi été effectivement réduits. Le délai pour le dépôt des offres est fixé au 11 octobre 2021.

La Confédération doit participer durablement sur le plan financier à l’accueil extra-familial des enfants. C’est ce qu’exige une initiative parlementaire. L’Union des villes suisses soutient cette intervention. Aujourd’hui, les villes assurent une grande partie du financement public; la contribution des parents aux structures d’accueil collectif de jour est souvent très élevée.

Lapurla_Logo-claim_fr.jpgDans le cadre de l'initiative « Lapurla, les enfants explorent », Pro Enfance propose à Genève le 22 novembre, de 19h00 à 21h00, une table ronde pour intensifier les transferts d'expérience autour de l'éveil esthétique des enfants de 0 à 4 ans. Quelles sont les options pouvant être mises en place en Suisse romande pour favoriser l'éveil esthétique et l'accès à la culture des jeunes enfants, appuyer la qualité des offres pédagogiques ?

Dans le cadre de la « Journée Education 2021 - Importance de la petite enfance et de l’encadrement dans le système suisse de formation », l'économiste Martin Eichler a illustré sous forme graphique les conclusions de l'étude BAK Economics AG « Modèle global économique pour l'analyse relative à la politique de la petite enfance » (2020). L'événement était organisé par les syndicats des enseignant·es romand·es et suisses à Berne.

La Commission fédérale pour les questions familiales (COFF) met à disposition deux nouvelles publications concernant le financement de l’accueil institutionnel des enfants et les tarifs parentaux (2021). L'une consiste en une étude menée par les bureaux Infras et Evaluanda, la seconde porte sur les recommandations de la COFF.

Financement_AccueilEnfance.png