PRo Enfance a organisé une rencontre à Sion le 9 novembre 2016. Une vingtaine de personnes, représentant notamment l’accueil collectif pré et parascolaire et l’accueil en milieu familial, se sont réunies. L’objectif était de définir les principaux atouts, enjeux et obstacles du canton à partir de quatre thématiques : contextes de travail, formations, missions, financements.

Le canton du Valais bénéficie d’une Loi en faveur de la jeunesse et de directives cantonales. Le rôle des communes et la participation du canton sont régis par les art. 32 et 33. Dans le canton, les crèches-UAPE (unité d’accueil pour écoliers) sont regroupées dans un même lieu. En d’autres termes, il n’y a pas de séparation entre le pré et le parascolaire dans les lieux d’accueil.

Le coût pour une place d’accueil est relativement accessible pour les familles et le canton peut compter sur du personnel motivé. Toutefois, pour les participantes et les participants, les politiques et les entreprises méconnaissent encore les métiers de l’accueil de l’enfance en tant que maillon social, économique et pédagogique, ce qui ne favorise pas l’enracinement du secteur d’activité dans le paysage valaisan. Il manque ainsi une reconnaissance du travail mené par les professionnel∙le∙s, en particulier d’un point de vue salarial.

Lire les premières conclusions - 14.12.2016