Afin d'établir des liens avec le politique, pro enfance s'est doté d'un conseil consultatif. En collaboration avec le conseiller aux Etats Luc Recordon, 24 parlementaires des deux chambres fédérales ont accepté de devenir membres de cet organe.

Voir la liste des membres

 

Chaque canton agit en fonction de diversités qui lui sont propres. Néanmoins, le contexte de l’accueil de l’enfance en Suisse romande se différencie par rapport aux autres régions linguistiques. Ces spécificités ont été présentées au travers d’une exposition à Yverdon-les-Bains, lors de l’Assemblée constitutive de pro enfance en octobre 2014.

Sandrine Bavaud est entrée en fonction le 1er février 2015, pour un taux d’activité de 50%. Née le 27 février 1967, Sandrine Bavaud est au bénéfice d’une maîtrise ès sciences sociales et a rédigé un mémoire en lien avec l’accueil familial de jour.

Plusieurs personnalités affirment leur soutien à la création de pro enfance.

Le Conseil stratégique de pro enfance s’est réuni le 30 mars 2015 à Yverdon-les-Bains. Ce dernier a posé les bases du premier plan stratégique de l’Association pour les années 2016-2019.

L’Assemblée constitutive de pro enfance (Plateforme ROmande de l’accueil de l’Enfance) s’est déroulée le 14 octobre 2014 au Château d’Yverdon-les-Bains, sous la présidence de Marianne Zogmal. Près de 200 personnes étaient présentes, dont la Conseillère nationale Cesla Amarelle et Monsieur Ludwig Gaertner, directeur suppléant de l’OFAS.

Pro enfance organise le 25 septembre 2015 un colloque d’une journée sur le thème « Enfance et précarisation : quelles politiques publiques pour demain ?». Celui-ci s’inscrit en lien avec le Programme national de lutte contre la pauvreté.