Suite à une demande parlementaire, les prescriptions applicables lors de l’ouverture d’une structure d’accueil de l’enfance ont été examinées afin de déterminer si des exigences inutiles pouvaient freiner, voire empêcher la création de nouvelles places. Le Conseil fédéral vient de publier ses conclusions. Il estime que les conditions en vigueur sont appropriées et ne constituent pas des obstacles superflus. Dès lors, il n’y a pas lieu de modifier le droit en vigueur au niveau fédéral.

Suite à différents échanges entre le Réseau d'accueil extrafamilial et pro enfance, une troisième édition du Cadre d'orientation de l'accueil de l'enfance reprend, sans les modifier, les trois parties qui constituent le cœur de l'ouvrage (principes fondamentaux, lignes directrices et actions pédagogiques).

 

Le rapport d’activité pour la première année d’existence de pro enfance est désormais disponible. Celui-ci inclut également les perspectives à venir.

Afin de créer des synergies et d’éviter des doublons pro enfance et le Réseau d’accueil extrafamilial travaillent désormais de manière étroite concernant la diffusion des actualités du champ de l’accueil de l’enfance. Cette collaboration permet également de traduire davantage d’informations régionales, voire nationales. Ainsi, des propos complémentaires à ceux diffusés par pro enfance sont à découvrir sur le site Internet du Réseau d’accueil extrafamilial.

 

L’état des lieux prévu par pro enfance se déroulera jusqu’en 2019. Dans une première phase, l’Association se rendra courant 2016 dans tous les cantons romands afin de cerner les enjeux locaux et de favoriser la coopération entre les cantons et sur le plan national.

En vue d’élaborer un état des lieux sur l’accueil de l’enfance en Suisse romande, le conseil stratégique de pro enfance a été invité à échanger le 18 novembre  sur l’accueil parascolaire. M. Nicolas Diserens, directeur du Groupement intercommunal pour l’animation parascolaire (GIAP) et Mme Guinard Dumas, secrétaire générale d'AvenirSocial Vaud, ont présenté en préambule la situation pour les cantons de Genève et Vaud. L’intérêt d’y intégrer le parascolaire dans l’état des lieux suisse romand de l’accueil de l’enfance a été confirmé.

En ce qui concerne l’accueil familial de jour en Suisse romande, la répartition des rôles et des tâches entre Kibesuisse et pro enfance reste encore en suspens. Le comité pro enfance considère important d’inclure les trois domaines de l’accueil de l’enfance dans l’état des lieux suisse romand initié en 2016.

L’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) et pro enfance ont signé un contrat de prestation pour les quatre ans à venir. Il s’en est suivi d’une rencontre tripartite avec Kibesuisse durant laquelle l’OFAS y a souligné que « sur le plan politique, les deux structures sont égales en droits et pro enfance ne serait donc être qualifiée d’association régionale ». La pertinence d’une voie romande de l’accueil de l’enfance auprès de la Berne fédérale est désormais confirmée.

pro enfance édite sa première brochure de sensibilisation. Celle-ci reflète le colloque du même nom Enfance et précarisation : quelles politiques publiques pour demain ?